Osaka et Himeji

Osaka est une ville grouillante de monde, cosmopolite et moderne qui contraste fortement avec Kyoto la traditionnelle. Personnellement, cette ville ne m’a pas marquée et donc, j’y suis passée assez rapidement pour visiter le musée de la céramique, face à l’hôtel de ville, qui possède quelques pièces très belles (qu’on ne peut pas photographier! Grrr!) mais le plus intéressant fut le détail et la délicatesse des « tabatières » (flacons) qui sont vraiment magnifiques.

IMG_6906

IMG_6907

Eh oui, j’ai réussi « à voler » quelques photos au musée quand même. Quelle racaille! lol

IMG_6908

IMG_6909

Après cette courte visite, je suis allée visiter, comme beaucoup de touristes, le château d’Himeji. Compter 15-20 min pour traverser le parc jusqu’en son centre où se trouve le château.  Etre en bonne condition physique car ça grimpe bien et régulièrement sur de grosses pierres (et ce fut assez pénible). Personnellement, je ne vous conseille pas d’y visiter l’intérieur, ça coûte quand même 600 yens pour visiter 6 étages (le 7 e étant le panorama sur la ville) et bon, des panneaux et quelques mini vidéos expliquent le lieu mais essentiellement en japonais. Comparé à Himeji, préférez ce dernier, bien plus imposant et intéressant (même si lui …est vide à l’intérieur! Décidément!).

IMG_6916

IMG_6918

IMG_6919IMG_6921

Et au retour, au pied du chemin menant au château, ça m’a fait plaisir de retrouver ces rapaces. Dommage pour la photo, surtout qu’ils ne demandaient rien, comme à Malte!

IMG_6923

Comme j’ai toujours des problèmes d’Internet à l’hôtel, je ferai de mon mieux pour terminer mes articles mais le téléchargement des photos rament aussi maintenant alors il faudrapeut-être attendre le 26 à mon retour en Belgique. Désolée.

Himeji: 

Un des 12 plus vieux châteaux en bois du pays ainsi que le plus grand, il est reconnu au patrimoine mondial de l’UNESCO et il est le plus célèbre du pays. On peut notamment le voir dans le James Bond, « On en vit que deux fois ».  Le « héron blanc », en raison de sa couleur extérieure dominante, il fut crée avant le XVI es. Quasiment intacte depuis, il a subi de grandes restaurations de 2010 à 2015 donc j’ai pu profiter de son éclat 🙂                                                    Le château possède encore ses défenses, dont la taille des ouvertures des murs dépendaient de l’armement utilisé (arc ou arquebuses) selon qu’on doit être debout, à genoux ou couché pour l’utiliser à travers des meurtrières à diverses formes géométriques (triangles, ronds, rectangles), ainsi que des mâchicoulis permettant de jeter des pierres ou de l’huile bouillante en cas d’attaque (chouette époque!).

IMG_6925

IMG_6926

IMG_6929

IMG_6927

IMG_6932IMG_6932

IMG_6935

IMG_6938

IMG_6939IMG_6940

Cache-clous
Cache-clous

IMG_6948IMG_6945

IMG_6949

Voilà, avec ce dernier chapitre, c’était la fin de Kyoto et ses environs. Il reste encore Tokyo 🙂

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s